Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 14:54

La princesse sans nom, by Paul-Jacques BONZON

Présentation de l'Editeur



Néant





A mon fils Jacques

FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   La princesse sans nom
Auteur :   Paul-Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

L'AUTEUR A REÇU
LE PRIX « ENFANCE DU MONDE » 1955
POUR SON LIVRE


LES ORPHELINS DE SIMITRA
PUBLIÉ DANS LA MÊME COLLECTION

Collection : Idéal-Bibliothèque

ILLUSTRATIONS DE J.-P. ARIEL
Magnifiques illustrations en 4 Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

« Femme! Vois ce que je viens de trouver à l'entrée du pont! »   p. 9
C'était des bateliers qui amarraient leurs chalands.   p. 17
Portant le page avec Dolaine en croupe, le cheval partit comme une flèche.   p. 24 & 25
Le tailleur de pierres apparut sur le seuil de l'auberge.   p. 49
Rémy de Monthelan a roulé dans le ravin.   p. 61
Au premier son des cloches toutes les colombes s'envolaient.   p. 81
Acheval, Pietro franchit le ruisseau et Dolaine le suivit fidèlement.   p. 89
« Pourquoi as-tu pris ma robe et ma place à la Fête des Colombes?... »   p. 104 & 105
Entre les hommes d'armes elle traversa la place du marché.   p. 109
« Pourquoi me suis-tu toujours? » dit Dolaine à l'oiseau aux ailes roses.   p. 129
Cet aracia me fut rapporté des pays d'Orient.   p. 137
« Une princesse, peut-être... mais princesse sans nom! ... » dit Dolaine   p. 165
« C'est merveilleux, tu suis très bien la musique de la danse », dit Guillaume.   p. 173
A la lueur de la lune, Guillaume ouvrit le coffret.   p. 187


Dépôt légal n° 6726   3e trimestre 1958.

Imprimé en France par Brodard-Taupin.   Imprimeur-Relieur, Coulommiers-Paris

52805-I-7193

© Librairie Hachette, 1958
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Relié sur cartonnage à dos rond, fers spéciaux.
BRODARD-TAUPIN-RELIURE



Nombre de pages : 189       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   294 grammes       Format :   150 x 205 x 18 mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   La princesse sans nom, by Paul-Jacques BONZON page 107


La princesse sans nom, by Paul-Jacques BONZON




  Troublée, Dolaine s'éloigna de l'éventaire qu'elle contemplait puis, brusquement, elle secoua la tête.
  « Oh! aurais-je peur de lui? »
  Elle se força à rire et revint près de la boutique admirer le collier en cristal de Venise qui lui plaisait tant. Et même, elle s'y attarda, comme pour bien se prouver qu'elle ne craignait personne. Elle venait juste de le quitter quand, tout à coup, un cri partit dans la foule.
  « Au larron! »
  Toutes les têtes se retournèrent pour voir qui avait crié. Alertés par cet appel, les orfèvres jetèrent un rapide coup d'œil sur leurs éventaires. L'un d'eux s'écria à son tour :
  « Au larron!... au larron! »
  Et tous les badauds, comme il était d'usage, reprirent :
  « Sus au larron! »
  Alertés par ces cris, des hommes d'armes accoururent.
  « Que personne ne s'écarte! »
  « Voyez, clamait un marchand en montrant une place vide sur un coussinet, on vient sur l'heure de me dérober une agrafe en or, garnie de pierrerie. »
  Craignant d'être pris pour le larron, chacun des badauds se tenait immobile, ayant garde de s'enfuir.
  « ce voleur ne manquait pas d'audace, fit quelqu'un, près de Dolaine.
  - Certes, approuva la jeune fille, il mériterait la corde. »
  juste au moment où elle venait de faire cette réponse, un homme d'armes s'approcha d'elle, lui ordonnant d'ouvrir sa calebasse.
  « A votre gré, fit-elle en riant; elle est vide. »
  Elle en écarta vivement les deux poignées. Tout à coup, elle blémit. Au fond de la calebasse brillait l'agrafe volée.
  « Par la Pâques-Dieu, s'écria-t-elle, ce n'est pas moi, je n'ai rien dérobé. »
  Mais, aussitôt, soulagée, la foule se retournait contre elle.
  « A la Seigneurie! A la geôle! »
  Des poings se levaient tandis que les injures pleuvaient.
  « Par la Madone, je le jure, ce n'est pas moi! »
  Les deux hommes d'armes s'emparèrent d'elle promptement. Elle se débattit de toutes ses forces, mais sentit un anneau de corde se resserrer autour de ses poignets.
  « A la Seigneurie! A la geôle », continuait de gronder la foule.
  Entre les hommes d'armes, elle traversa la place du vieux-marché. Par une petite porte bardée de fer et de serrures, pratiquée dans le flanc du palais, elle pénétra dans la Seigneurie. Des hallebardiers la poussèrent dans une salle presque nue pour y être interrogée.


Reproduction interdite





COMMENTAIRE en ligne



La princesse sans nom, by Paul-Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



La princesse sans nom, by Paul-Jacques BONZON
Editeur :   Hachette, Collection Idéal-Bibliothèque (1958)
A.S.I.N :   B0018HP00Y  
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Hachette
Collection   Idéal-Bibliothèque

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Galerie
Paul-Jacques   BONZON

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 18:10

Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  QUEL est cet être bizarre, aux longues oreilles rouges, que le petit Jehan, le fils d'un pauvre manant, vient d'apercevoir dans le bois des Biches? Est-ce une bête?... un homme?... ou le diable en personne?
  Et quel étrange pouvoir a donc cet être qui, à la lueur d'une chandelle et au son d'une flûte, fait si joliment danser les écureuils autour de lui?
  Non, ce n'est ni une bête ni un homme comme les autres. Bientôt il deviendra le meilleur ami de Jehan qui découvre subitement sa vocation de musicien et ne rêve plus que de devenir un grand jongleur allant chanter de château en château en s'accompagnant de sa vielle.







FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE






Titre :   Le jongleur à l'étoile
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE



BIBLIOTHÈQUE ROSE   numéro : 20/2210/1

ILLUSTRATIONS DE JEANNE HIVES
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« Certes, messire de Montmaur nous fait grand honneur! »   p. 32
« Ciel! gémirent des paysans, ils vont encore tout saccager! »   p. 64
« Mais c'est toi qui le retrouveras, tu entends?... toi! »   p. 96
« Les trois souris apparaissent, puis sautent sur le sable. »   p. 160


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 14-11-1972.
20-05-2210-04

6467-5 - Dépôt légal n° 5843, 4° trimestre 1972.

Poids :   172 grammes   Format :   115 x 165 x 18 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 25-03-1974.
20-05-2210-05



1287-5 - Dépôt légal n° 8024, 1er trimestre 1974.

Poids :   180 grammes   Format :   115 x 165 x 18 mm
I.S.B.N :   2-01-001049-3   Code Barre = EAN :   NON

© Librairie Hachette 1965.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 190   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Livres épuisés chez l'éditeur



EXTRAIT   Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON   page 30


Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON




  Le château est là, maintenant, juste au-dessus de lui. Il compte les tours. Voici la troisième. Brr! Un frisson court entre ses épaules. Au sommet des remparts, une ombre passe et repasse : celle de l'homme de guet. Jehan voudrait rentrer sous terre. Mais il aperçoit au ciel le Chemin de Saint-Jacques () . Il est si beau, ce soir, le fourmillement d'étoiles de la grande traînée blanche, que Jehan se sent protégé.
  Il s'assied dans l'herbe, et attend. Soudain, des ombres sur le pont-levis! A la forme des coiffes et des manteaux, il reconnaît de simples bourgeois. Que vont-ils faire au château à une heure pareille?
  Mais au même moment, une voix appelle :
  « Jehan!... Jehan des Huttes, es-tu là? »
  Cette voix, il l'a tout de suite reconnue. D'un bond, il est debout. Par une meurtrière de la troisième tour, une main s'agite.
  « Jehan des Huttes! es-tu là?... Je ne te vois pas! »
  Il agite son mouchoir pour que le nain bossu l'aperçoive. De là-haut, celui-ci lui crie :
  « Suis les gens qui entrent au château. Ne crains rien. Si les sergents, près de la grande herse, veulent t'interdire le passage, tu n'auras qu'à dire : « Je suis Jehan des Huttes, l'ami de Grégoire. »
  Là-dessus, le nain disparut, et Jéhan se retrouva seul au bord du fossé. Entrer au château? lui, un petit manant?... Il hésita un moment puis s'avança vers le pont-levis. Deux sergents, en cotte de maille, montaient la garde. Crânement, il franchit le pont en criant :
  « Je suis Jehan des Huttes, l'ami de Grégoire! »
  Et il se trouva dans le grande cour. Oh! toutes ces torches allumées, sentant bon la résine, ces lumières aux fenêtres du donjon!
  Comme il demeurait interdit, deux bourgeois passèrent près de lui, accompagnés d'une petite fille. Il les suivit sous une porte où deux écuyers se tenaient, plantés droit, hallebarde à la main. En les écoutant, il apprit qu'il y avait grande fête, ce soir-là, au château. Rassuré, il entra.
  Miracle!... Il se trouva tout à coup dans une grande salle tout illuminée de flambeaux de cire. Aux murs, pendaient des guirlandes de fleurs et au fond, au-dessus de la cheminée de pierre, étincelait le rouge écu du seigneur de Montmaur. Saisi, Jehan regardait de tous ses yeux, quand une main saisit rudement le col de son surcot.
  « Ecarte-toi d'ici, petit manant, ce n'est pas ta place! »


Reproduction interdite





COUVERTURES année 1972


 

Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON     Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON




COUVERTURES année 1974


 

Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON     Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON




ANNEXE



Le jongleur à l'étoile, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette impr. Brodard et Taupin (1965)
I.S.B.N-10 :   B0014Y3JAY
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
Le jongleur à l'étoile

Hachette
Bibliothèque Rose

Photos Galerie
Bibliothèque rose

Livres illustrés par Jeanne Hives
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 09:52

Lagardère, d'après Paul FEVAL père et fils



Présentation de l'Editeur


  Qui ne connaît l'apostrophe fameuse : « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi! »... Et la terrible botte de Nevers, cette étoile sanglante jaillie à la pointe de l'épée du Bossu, qui constelle le front des traîtres!...
  Grâce à la Télévision, le légendaire chevalier reprend ses fabuleuses chevauchées à la poursuite des assassins du brave Nevers, poignardé dans les fossés du château de Caylus...
  Dans le Paris de la Régence livré aux bacchanales des « roués », le vengeur tisse inflexiblement les rets dans lesquels viendra se prendre l'ignoble Philippe de Gonzague...
  L'honneur et l'amour de la douce Aurore sont l'enjeu de cette joute mortelle qui nous entraîne des fossés de Caylus à Madrid, du défilé de Poncorbo au Palais-Royal.


  Grâce à la télévision, le légendaire chevalier
    reprend ses fabuleuses chevauchées.




    G. F. à partir de 12 ans


FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Lagardère, d'après Paul FÉVAL père et fils
Auteur :   d'après Paul FÉVAL père et fils
Edition :   LES PRESSES DE LA CITÉ DÉPARTEMENT G. P.

Scénario pour la Télévision de MARCEL JULLIAN
Écrit par PIERRE CASTEX

numéro de référence : 2.701
Collection TÉLÉ-SOUVERAINE



Dépôt légal N° 1634 - 4e trimestre 1967     Novembre 1967

Achevé d' imprimer
sur les presses de l'Imprimerie G.   MAILLET et Cie
à Saint-Ouen

Photogravure S. T. O.

Illustré de photographies extraites
du film télévisé par l'O.R.T.F.
Coproduction O.R.T.F. - Véfilms



Copyright 1967 - Les Presses de la Cité - Département G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 187       TABLE DES CHAPITRES : NON

Poids :   347 grammes   Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur




EXTRAIT   Lagardère, d'après Paul FÉVAL père et fils   page 22


Lagardère, d'après Paul FEVAL père et fils -image-50-150




  M . de Peyrolles disait vrai. Staupitz était l'exactitude même. Le ruffian se tenait dans la grande galerie de l'hôtel de Gonzague, deux pas en avant d'n petit groupe d'individus dont la mine et l'accoutrement ne manquaient pas de surprendre en ces nobles lieux. L'entrée de Gonzague et de son intendant fit se ployer en deux chacun des membres de la troupe.
  - Voyons, dit simplement le duc.
  Peyrolles frappa dans ses mains. Une porte s'ouvrit. Deux pages parurent, portant une immense cible d'osier tressé. Gonzague prit place dans un fauteuil. Staupitz, d'un signe de tête, invita l'un de ses séides à s'avancer.
  - A toi, Escobar.
  L'homme, un Espagnol au teint basané, tourna le dos à la cible, tira son poignard de sa gaine et le tint droit devant lui, par la pointe.
  - Anda! cria Staupitz.
  Avec une rapidité incroyable, l'Espagnol pivota sur lui-même. Son bras se détendit. Sa navaja alla se planter au centre de la cible avec un sifflement.
  Gonzague sourit de satisfaction. D'un hochement de tête, il indiqua son approbation. Le nommé Escobar sortit tandis que Staupitz invitait un nouveau candidat à montrer ses talents.
  Un quart d'heure plus tard, Sa Seigneurie avait choisi : six des ruffiants amenés par Staupitz avaient eu l'heur de lui plaire. Le Duc, Staupitz et Peyrolles étaient maintenant seuls dans la galerie.
  - J'avais demandé huit hommes, dit doucement Gonzague. Il m'en manque deux...
  Staupitz s'inclina. Il sourit, avec l'air gourmand de celui qui tient une jolie surprise en réserve.
  - J'ai les deux lames qui compléterons la troupe, monseigneur. Deux bretteurs d'une force sans égale. Je les ai vus allonger, à eux deux, cinq hommes qui n'étaient point manchots...
  - Leurs noms?
  Le ruffian hésita, puis, se décidant :
  - Sa Seigneurerie les connaît. Il s'agit de Cocardasse et de Passepoil, les deux maîtres d'armes. Ce sont deux vieux amis retirés des affaires mais qui n'ont rien à me refuser. Je me porte garant de leur adresse et de leur silence.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Lagardère d'après Paul FEVAL père et fils       Lagardère d'après Paul FEVAL père et fils







Déjà parus dans la collection TÉLÉ-SOUVERAINE



DANS LES COULISSES DU RUGBY
L'ILE AU TRÉSOR
LES COMPAGNONS DE JÉHU
LES CORSAIRES
LES GLOBE TROTTERS



ANNEXE




Lagardère, d'après Paul FÉVAL père et fils
Editeur :   Éditions G. P. Paris   Bibliothèque Rouge et Or Télé-Souveraine (1967)
A.S.I.N :   B0000DSY4C
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul FÉVAL

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 18:31

Les Maquisards de Bertrand Du Guesclin, by Jacqueline DUMESNIL

Présentation de l'Editeur


1355 ... Gaël et Alain de Kéraldec parviennent de justesse à échapper aux flèches des archers de leur oncle, le félon Sire de Plénan. Dépouillés de leur fief par ce dernier, les deux garçons trouvent refuge chez les « maquisards » de Bertrand Du Guesclin, avec lesquels ils vont guerroyer pour bouter les Anglais hors de Bretagne. Et les voilà entraînés dans de périlleuses aventures...



G. F. à partir de 12 ans.






FICHE TECHNIQUE DU LIVRE






Titre :   Les maquisards de Bertrand Du GUESCLIN
Auteur :   Jacqueline   DUMESNIL
GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DU SALON DE L'ENFANCE 1959
Edition :   ÉDITIONS G. P.
DÉPARTEMENT DES PRESSES DE LA CITÉ

Numéro de référence :   2.714

est le deux cent soixante-quatrième
de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR


Série “ Souveraine ”

PLUS DE 60   ILLUSTRATIONS DE JACQUES PECNARD
Couleurs pleine page hors - texte, et in texte et
noir & blanc in texte.

Dépôt légal n° 1759 - 3° trimestre 1968     Novembre 1968

Il a été imprimé
par l'Imprimerie G. Maillet & Cie
à Saint-Ouen

Photogravure S. T. O.

© 1968 - Éditions G. P., Département des Presses de la Cité, Paris

Reliure :   Cartonnée en pelline ivoire, dos orné, plat décoré au balancier.
Présentation sous jaquette couleurs à double volets.
Nombre de pages : 185       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   340 grammes     Format :   150 x 205 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur


COUVERTURES


 

Les Maquisards de Bertrand Du Guesclin, by Jacqueline DUMESNIL       Les Maquisards de Bertrand Du Guesclin, by Jacqueline DUMESNIL




EXTRAIT   Les maquisards de Bertrand Du GUESCLIN, by Jacqueline DUMESNIL   page 60


Les Maquisards de Bertrand Du Guesclin, by Jacqueline DUMESNIL -image-50-150




  Jean de Lancastre jouait aux échecs sous sa tente avec l'un de ses gentilshommes lorsqu'un officier se présenta et lui annonça que messire Bertrand Du Guesclin venait d'arriver et demandait à être reçu par Mgr le Duc.
  Fort surpris de l'audace de Bertrand, le duc donna l'ordre de l'introduire. Il vit entrer un homme grand et robuste, fort laid, avec une grosse tête aux cheveux noirs et frisés, un nez écrasé et des sourcils broussailleux, sous lesquels étincelaient des yeux verts.
  « Ainsi, c'est là celui qui fait trembler nos soldats! » pensa le duc, ébahi.
  Il avait, certes, entendu parler de la laideur légendaire de Du Guesclin. Mais, à présent que, pour la première fois, le chef de la résistance bretonne se trouvait en sa présence, le duc était presque décontenancé par son aspect.
  Bertrand fléchit le genou devant le fils du roi d'Angleterre et il exposa la raison de sa présence et la félonie dont son jeune frère avait été victime.
  Le duc fronça les sourcils et fit appeler Thomas de Cantorbéry. Sommé de s'expliquer, le gentilhomme anglais, bien loin de reconnaître ses torts, le prit de haut et s'emporta.
  - Si ce Bertrand prétend soutenir ici que je me suis rendu coupable d'une chose qu'un loyal chevalier ne doit faire, déclara-t-il avec arrogance, je suis prêt, devant Dieu et devant les hommes, à prouver mon droit en champ clos, corps à corps.
  Et il jeta son gantelet de fer à Du Guesclin, lequel s'en empara avec rage et s'écria :
  - Je répète que, faussement et à tort, vous avez pris et détenez mon frère. Faux chevalier, mais vrai traître que vous êtes, avant que la nuit soit venue, ou vous mordrez la poussière devant les seigneurs qui nous écoutent, ou bien je mourrai!
  - Je ne vous ferai pas défaut, n'ayez crainte! ricana Thomas de Cantorbéry.
  Le duc de Lancastre accepta le duel judiciaire et il offrit de le présider. Il fut décidé que la rencontre aurait lieu à Dinan, le lendemain, sur la place du marché transformée en champ clos.


Reproduction interdite





ANNEXE



Les maquisards de Bertrand Du GUESCLIN, by Jacqueline DUMESNIL
Editeur :   Éditions G.P. Saint-Ouen, impr. G. Maillet et cie (1967)
Langue :  Français
A.S.I.N :   B0014X06R4
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la même collection

LES COMPAGNONS DU CERF D'ARGENT
ISABELLE ET SON PRINCE
LE COMBAT DU CERF D'ARGENT


dans la collection Dauphine

MARQUISE EN SABOTS


LIENS



Wikipédia
Jacqueline DUMESNIL

Bibliographie
Jacqueline DUMESNIL

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 11:57

Le prince impérial cet autre Aiglon, by Alain DECAUX

Présentation de l'Editeur


Bien connu d'un immense public grâce aux prestigieuses émissions qu'en compagnie d'André Castelot il crée et anime pour la radio (La Tribune de l'Histoire) et la télévision (La Caméra explore le temps), Alain Decaux partage avec son éminent collaborateur le mérite et la gloire d'avoir fait aimer l'Histoire à des centaines de milliers de Français. Parmi tant de personnages depuis longtemps disparus, et cependant plus quotidiens pour lui et familiers que bien des vivants, le Prince Impérial, le fils de l'empereur Napoléon III, est l'un des favoris de l'auteur.
« Il a traversé la vie d'un si bref coup d'aile, cet autre Aiglon, nous dit-il, que celle-ci, pour lui, se résume à quelques seules vingt-trois années. Il sut y faire preuve de qualités vraies, de sentiments droits, sincères, qu suffisent à emporter notre estime. Aussi notre affection.
Tel quel, ce petit livre n'est pas une hagiagraphie. Il veut être l'histoire d'un jeune homme ayant su vivre sans compromission et mourir courageusement. Ce n'est pas si banal. »

A
mon oncle et parrain
Paul Tiprez
mort pour la France




G. F. de 12 à 15 ans.

  Il a traversé la vie d'un si bref coup d'aile
      cet autre Aiglon...




FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   Le prince impérial cet autre Aiglon
Auteur :   Alain   DECAUX
Edition :   SOCIÉTÉ NOUVELLE DES ÉDITIONS G. P.
80, RUE SAINT-LAZARRE, PARIS-9e



est le deux cent onzième de la
BIBLIOTHÈQUE ROUGE & OR
Série "Souveraine"


Dépôt légal n° 1269 - 4e trimestre 1964     Février 1964

il a été imprimé
sur les presses de
G. Maillet et Cie
à Saint-Ouen

Photogravure S.T.O.



ILLUSTRATIONS DE RAOUL AUGER
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

On illuminait beaucoup au temps du Second Empire...   p. 23
Augustin Filon pénétra plus avant dans l'esprit de son élève.   p. 53
Deux mois plus tard, la guerre éclatait.   p. 73
Gravé dans le plâtre, on peut lire ce nom : Napoléon.   p. 103
Régner!... Louis rêve à cet avenir possible   p. 123
Le price s'est rendu au château de Windsor...   p. 147
L'Angleterre vengerait ma mort.   p. 159
Le Danube part pour le Zoulouland.   p. 159
Louis s'effronde.   p. 178


© 1965 - Société Nouvelle des Éditions G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets.
Nombre de pages : 186       TABLE DES CHAPITRES : NON

Poids :   348 grammes   Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   Le prince impérial cet autre Aiglon by, Alain DECAUX   page 52


Le prince impérial cet autre Aiglon, by Alain DECAUX -image-50-150




  En prenant ses fonctions, le nouveau précepteur n'avait nullement trouvé le « petit génie » que dépeignaient les thuriféraires du régime. Même, M. Filon n'avait pas été sans ressentir certains découragements. Plusieurs fois, il s'était posé l'angoissante question : le prince est-il intelligent? Il ne trouvait chez lui ni application à l'étude ni même de moyens apparents. Aucune matière - sauf le dessin - ne paraissait réellement l'attirer. En vain son précepteur tentait-il d'animer les leçons, de susciter chez son élève de la curiosité, de la passion. Son œil bleu devenait vague et comme affadi, avec cette détresse du regard qui ne comprend pas. J'avais alors des doutes sur l'avenir intellectuel de cet enfant si charmant, si bon et si pur. S'il allait être inférieur à sa destinée?...
  Les mois passèrent. Augustin Filon pénétra plus avant dans l'esprit et dans l'âme de son élève. Il y découvrit de ces qualités fortes qui valent beaucoup plus que le brillant ou la précocité : la lucidité, l'équilibre, la rectitude de jugement. L'Empereur disait de son fils :
  - Il a du bon sens.
  Vers ses treize ou quatorze ans, l'esprit de Louis s'anima. Il perdit cette lenteur de réflexion qui effrayait M. Filon. L'enfant se confia plus volontiers, s'épancha. On eût dit que craquait une gangue dans laquelle le cerveau était jusque-là demeuré emprisonné. L'épanouissement se poursuivra. Il se parachèvera entre la seizième et la vingtième année. L'exil, la souffrance : ce sont là toujours des élèments - aigus - de formation...


Reproduction interdite





COUVERTURES


Le prince impérial cet autre Aiglon, by Alain DECAUX       Le prince impérial cet autre Aiglon, by Alain DECAUX




ANNEXE



Le prince impérial cet autre Aiglon, by Alain DECAUX
Editeur :   Editions G. P. Paris Bibliothèque Rouge et Or (1962)
A.S.I.N :   B0014XCKQY
www.amazon.fr


LIENS


Wikipédia
Alain DECAUX

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 16:26

Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL

Présentation de l'Editeur


Dans le château de Blanchenef livré aux flammes, un bébé pleure, abandonné. Il devra la vie au courage de Pierre, un petit paysan.
Et c'est ainsi qu'Aude de Blanchenef, devenue Fleurie, partage l'existence modeste, mais paisible, de Rose Aubier et de son fils. Entourée d'affection, elle ne sait rien de sa tragédie,de même qu'elle ignore que son père, le baron Hugues de Blanchenef, est prisonnier des Anglais.
Cependant son cousin de Maupré, un triste sire, profite de l'absence du baron pour venir s'installer au château avec son fils Michel...



F. G. à de 9 à 14 ans.

Une émouvnte histoire du temps
    de la Jacquerie...

FICHE TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Le combat du cerf d'argentAude de Blanchenef
Auteur :   Jacqueline   DUMESNIL
GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DU SALON DE L'ENFANCE 1959
Edition :   SOCIÉTÉ NOUVELLE DES ÉDITIONS G. P.
80, RUE SAINT - LAZARE, PARIS - 9e

est le deux cent trente-septième
de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR


Série “ Souveraine ”

ILLUSTRATIONS DE PIERRE LE GUEN
Couleurs pleine page hors - texte, annotées et in texte et
noir & blanc in texte.

Un jeune paysan fendait du bois dans la cour... p. 31
Rose s'empressait de servir une collation... p. 61
Un garde-chasse à cheval venait d'entrer dans la cour... p. 79
« Ohé! les Loups! » p. 103
Le baron fit irruption dans la pièce. p. 123
Réginald regardait tristement danser les flammes. p. 165
Aude et la baronne décidèrent d'aller jusqu'à l'étang. p. 173


Dépôt légal n° 1522 - 4° trimestre 1966     Février 1967

Il a été imprimé
sur les presses de
l'Imprimerie G. Maillet et Cie
à Saint-Ouen
Photogravure S. T. O.

© 1967 - Société Nouvelle des Éditions G. P., Paris

Reliure :   Cartonnée
Présentation sous jaquette à double volets.
Nombre de pages : 187       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   405 grammes     Format :   150 x 205 mm
I.S.B.N :   NON            Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur


COUVERTURES


 

Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL       Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL




EXTRAIT   Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL   page 60


Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL -image-50-150




  Rose Aubier leva vers Michel un regard craintif. Ce jeune seigneur avait l'air orgueilleux, mais il ne paraissait pas méchant. En tout cas, c'était gentil de sa part de lui avoir amené la petite.
  - Voulez-vous venir à la maison, messire? demanda-t-elle en hésitant.
  - Volontiers, dit Michel. Ma cousine paraît fatiguée, elle a besoin de se reposer un moment. Et j'ai laissé ma jument dans votre cour.
  - Je m'en occuperai, dit Pierre.
  Dès qu'ils furent arrivés à la métairie, Pierre dessella la jument, la fit boire et la conduisit à l'étable, car il n'y avait pas d'écurie, la métairie ne possédant pas de chevaux de labour. Puis il lui donna du foin.
  Pendant ce temps, Rose Aubier faisait entrer Aude et Michel dans la maison et s'empressait de servir une collation : du fromage de chèvre, du miel, du pain bis et des cerises juteuses. Depuis qu'ils étaient installés à la métairie, Rose Aubier et son fils avaient une existence moins difficile. Certes, ils devaient travailler beaucoup, la métairie rapportait peu; mais ils n'étaient plus dans la misère.
  Aude et Michel firent honneur au goûter. La fillette habillait gaiement et Rose Aubier, en l'écoutant, se rassurait un peu. Peut-être, après tout, son cousin était-il gentil avec elle? Elle aurait voulu poser certaines questions à la fillette, mais elle n'osait pas le faire en présence de Michel de Maupré.
  Celui-ci gardait le silence. Il observait et réfléchissait. Cette paysanne et son fils étaient-ils, comme le prétendait son père, d'habiles coquins qui avaient réussi à faire passer une enfant trouvée pour la fille du baron? Rose Aubier avait l'air d'une brave femme. Mais les apparences sont souvent trompeuses.


Reproduction interdite





ANNEXE



Aude de Blanchenef, by Jacqueline DUMESNIL
Editeur :   Éditions G.P. Saint-Ouen, impr. G. Maillet et cie (1967)
Langue :  Français
A.S.I.N :   B0014WYL9O
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la même collection

LES COMPAGNONS DU CERF D'ARGENT
ISABELLE ET SON PRINCE
LE COMBAT DU CERF D'ARGENT


dans la collection Dauphine

MARQUISE EN SABOTS


LIENS



Wikipédia
Jacqueline DUMESNIL

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 17:15

Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME


Présentation de l'Editeur


 

CE jeune cavalier qui galope à travers l'antique forêt de Brocéliande, c'est Bertrand-aux-Bois. Un mystère entoure sa naissance. Escorté de ses fidèles écuyers Eric le Roux et Tombelain, il a entrepris une aventureuse chevauchée qui le mènera jusqu'à la cour du roi saint Louis.
  C'est une histoire extraordinaire que celle de cet impétueux garçon dont la vaillance surmonte les obstacles, déjoue les traîtrises et lui vaut la main de la belle et tendre Joëlle de Dinan.
  Tout le Moyen Age revit ici, avec son faste et ses violences, sa grandeur et ses misères, ses intrigues et ses tournois. Jean d'Esme évoque cette merveilleuse époque avec le talent de conteur qui lui a conquis un si vaste public...

 

FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


 



TITRE :   Bertrand-aux-Bois    
CHEVALIER DE FRANCE
AUTEUR :   Jean d'   ESME
EDITION :   Hachette   73

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS DE J.-P. ARIEL
Couleurs pleine page in texte annotées, et.
noir & blanc in texte.

Ils s'embarquèrent pour le mont en compagnie de trois marchands.   p. 64
Bertrand pensait voir le roi vêtu de la robe bleue fleurdelisée.   p. 96
Rutebœuf évoqua les joies et les souffrances des pauvres gens.   p. 160
Les trois filous s'étaient enfuis après avoir ligoté leur gardien.   p. 192



Dép. lég. 2066 - 3e tr. 64

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
04.167 - II - 9 - 7 - 1173

© Librairie Hachette, 1960.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 252       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   209 grammes   Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

 




EXTRAIT   Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME   page 103


Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME -image-50-150




  Un silence, fait de surprise et de curiosité, s'était brusquement abattu sur la salle.
  Attentifs, tournés vers l'estrade, tous se taisaient, les yeux fixés sur Louis, dans une attente faite de confiance et de respect.
  Plus que tout autre, peut-être, Bertrand sentait cette grandeur et cette sérénité qui émanaient de Louis IX.
  Et pourtant, une chose l'étonnait : la mise du roi.
  Alors qu'autour de lui, seigneurs, barons et prêtres de haut rang n'étaient parés que de robes écourtées et d'étincelants surcots de soie ou de drap brodé d'argent et d'or, de cottes de samit inde (de soie violette) ou vermeil, de manteaux fourrés d'hermine, de vair ou de gris; alors que presque tous arboraient des ceintures au fermail de vermeil et des chapeaux d'or; alors que tous étaient chaussés de cuir fin et qu'à leur hanche pendaient de somptueuses escarcelles ornées de leur blason brodé en fil d'or ou de soie, Louis IX était vêtu d'une robe bleue de simple brunette sur laquelle il avait passé une cotte de camelot et un surcot de futaine noire sans manches. Aux talons de ses fortes chaussures cliquetaient de vulgaires éperons de fer.
  Sur le dossier de son fauteuil était posé un manteau doublé de peaux d'agneau blanches. Strictement coiffé, ses longs cheveux marqués d'une unique ondulation, il n'avait, en manière de chapeau, qu'un haut bonnet sans coiffe, orné de deux plumes de paon blanc.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME       Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME




ANNEXE



Bertrand-aux-Bois, by Jean d'ESME
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1964)
A.S.I.N :   B0000DSY4I
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la même collection :

FOCH
DE GAULLE
LECLERC
DJÉRU-A-L'ÉLÉPHANT



dans la même Bibliothèque Hachette :

D'HÉROISME ET DE GLOIRE.


LIENS



Wikipédia
Jean d'ESME

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 17:39

Le Loup blanc, by Paul FEVAL



Présentation de l'Editeur


 

NICOLAS TREML DE LA TREMBLAYS, seigneur breton, a décidé d'aller venger sa chère Bretagne des exactions du régent Philippe d'Orléans en provoquant celui-ci en duel. Il sait que l'expédition lui sera fatale et confie la tutelle de son petit-fils Georges (dont il est l'unique soutien), ainsi que son château et son domaine à Hervé de Vaunoy.
  Maître des lieux, Vaunoy s'approprie tous les biens dont il avait la garde et se débarasse du petit Georges en le jetant dans un étang. Mais Jean Blanc, le demi-monstre qui vit au cœur de la forêt, est témoin du crime et sauve l'enfant... qui, bientôt, lui échappe et disparaît.
  Les années passent. Hervé de Vaunoy jouit de la fortune usurpée. Mais, quelques part, l'ombre de Georges vit et grandit, Georges qui, d'un instant à l'autre, peut venir réclamer son patrimoine et rétablir la justice...

 

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   Le loup blanc
Auteur :   André   FÉVAL
Edition :   Hachette

Bibliothèque verte  

ILLUSTRATIONS DE JEAN RESCHOFSKY

noir & blanc pleine page in texte annotées.

IL COMPTA CENT MILLE LIVRES TOURNOIS...   (p. 23.)
CE DISANT, M. DE LA TREMBLAYS DÉGAINA.   (p. 51.)
MARIE N'ÉTAIT PLUS QU'A QUELQUES PAS DE DIDIER...   p. 83
AU PREMIER APPEL,ILS SE LEVÈRENT.   (p. 143.)
VAUNOY AVAIT PLUS DE PEUR QUE DE MAL...   (p. 193.)
IL Y EUT UN COURT CLIQUETIS...   (p. 206.)
VAUNOY SE SENTIT SOULEVER DE TERRE.  (p. 224.)
« QUOI QUE TU FASSES, HERVÉ DE VAUNOY, TU ES VAINCU...   (p. 253.)


Dépôt légal 1737

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
- 9157-5-1953 -

Copyright 1953 Librairie Hachette.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée percaline verte
Présentation sous jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 256       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   345 grammes   Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   NON   Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   Le loup blanc, by Paul FÉVAL   page 81


Le Loup blanc, by Paul FEVAL -image-50-150




  «Si elle venait! » murmura-t-il en glissant son regard dans les sombres profondeurs des taillis.
  Ce qui pouvait lui venir le plus probablement, c'était la balle de quelque Loup, car il avait jeté sous lui son manteau, et les broderies de son uniforme brillaient maintenant sans voile.
  Mais il y a un Dieu pour les capitaines qui rêvent. Une voix douce et lointaine encore sembla répondre à son aspiration. Il tendit l'oreille. La voix approchait. Elle chantait la complainte d'Arthur de Bretagne.
  Didier écoutait avec délices cette voix et cette mélodie connues. A mesure que la voix approchait, les paroles devenaient plus distinctes. Fleur-des-Genêts chantait ce passage de la complainte populaire où Constance de Bretagne commence à désespérer de revoir son malheureux fils. Nous traduisons le patois des paysans d'Ile-et-Vilaine.
  Marie disait :

Elle attendait, car pauvre mère
  Longtemps espère.
Elle attendait, le cœur marri,
  Son fils chéri,

Elle mettait son âme entière
  Dans sa prière,
Et disait : « Rends-moi mon enfant!
  Dieu tout-puissant! »


  Marie n'était plus qu'à quelques pas de Didier, mais ils ne se voyaient point encore, tant le taillis était épais. Le capitaine retenait son souffle.
  Marie poursuivit, répétant, suivant l'usage, les deux derniers vers en guise de refrain :

Et disait : « Rends-moi mon enfant!
  Dieu tout-puissant!
Arthur! Arthur! Hélas! absence
  Brise espérance :
Le faible est au pouvoir du fort
  Jusqu'à la mort! »


  Le caractère de ce chant est une mélancolie tendre et si profonde que le ménétrier qui le dit à un rustique auditoire est certain d'avance d'un succès de larmes. Il semblait que la pauvre Marie rapportât à elle-même le sens des deux derniers vers, car le chant tomba de ses lèvres comme un harmonieux gémissement.


Reproduction interdite


ANNEXE



Le loup blanc, by Paul FÉVAL
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1 janvier 1953)
A.S.I.N :   B002T8GMT4
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul FÉVAL

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 10:05

Kapitan-Pacha, by Jeanne de RECQUEVILLE



AVANT PROPOS


 

Dans l'histoire de l'Empire turc que l'année 1953 met à l'ordre du jour (cinquième centenaire de la prise de Constantinople) un nom demeure dont la réputation sera toujours très discutée : le sultan Abd-Ul-Hamid, qui monta sur le trône en 1876 et fut déposé en 1909.
  Si ceratains chroniqueurs lui reprochent les massacres qui marquèrent son règne, d'autres ne voient en lui qu'un homme de paille derrière lequel se dissimulent les véritables coupables.
  Il n'en reste pas moins vrai que le nom d'Abd-Ul-Hamid symbolise une époque où la terreur tint une grande place. C'est ce que chacun sait de cet homme que la postérité appela parfois le « sultan Rouge ».
  Ce que l'on sait moins, c'est qu'Abd-Ul-Hamid avait un frère, Mourad, son aîné, qui régna avant lui (trois mois à peine) et auquel il succéda dans les circonstances que nous allons relater.
  La lutte, cependant, ne fut pas aisée, car Mourad avait, lui aussi, ses défenseurs, qui donnèrent en vain leur vie pour lui rendre le sceptre. Certains d'entre eux s'inscrivirent dans l'histoire de la Turquie. D'autres sont restés anonymes. C'est cet anonymat qui, à l'appui d'événements véridiques, a permis à l'auteur d'imaginer deux personnages - un vaillant soldat et un écrivain public de douze ans - dont le seul but, ainsi que vous allez le voir, aurait été de protéger dans l'ombre le sultan menacé.



A ma Mère.





FICHE   TECHNIQUE   DU LIVRE


 



Titre :   Kapitan-Pacha
Auteur :   Jeanne de   RECQUEVILLE
Edition :   HACHETTE

Idéal - Bibliothèque

ILLUSTRATIONS DE JACQUES POIRIER
Couleurs pleine page hors - texte, annotées, et
noir & blanc in texte.

Je montre le lapin suspendu au crochet. p. 29
« Maintenant nous sommes des complices, regarde. » p. 37
« Oh! Je vous en supplie, laissez-moi passer. » p. 45
Du haut de son cheval, il m'apostrophe avec amabilité. p. 69
Le voleur résiste. Tchalak voudrait s'en mêler. p. 77
Nous descendons quelques marches. p. 81
Je cherche un Français pendant que les vagues soulèvent notre barque. p. 88 & 89
« Le nom de tes complices?. » poursuivit Veddad-Bey p. 123
J'inspecte vivement tous les recoins. p. 133
La voiture me ramène à l'entrée du Grand Bazar. p. 141
« Qu'est-ce qu'il te faut alors? Les grands moyens? » p. 165
D'un geste vif, il relève sa manche gauche. p. 167 & 168
Je cours comme un fou. p. 181


Dépôt légal n° 2530   3° trimestre 1954

IMPRIMÉ EN BELGIQUE
par la S. I. R. E. C. - LIEGE


Copyright 1954 by Librairie Hachette.

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Relié sur cartonnage
Nombre de pages : 190       TABLE DES   MATIÈRES : NON

Poids :   375 grammes     Format :   140 x 215 mm
I.S.B.N :   NON     Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   Kapitan-Pacha, by Jeanne de RECQUEVILLE


Kapitan-Pacha by, Jeanne de RECQUEVILLE-image




  « C'est le plus jeune écrivain public du Grand Bazar! crie Arif à ceux qui me voient pour la première fois. Quand on le lit, ça vous prend à la gorge... ma mère me l'a dit à ma dernière permission.
  - Merci, Arif. Et vous, messieurs les volontaires, serez-vous mes clients? »
  C'est promis, ils viendront au Grand Bazar. L'un d'eux m'appelle. Un brun dont les yeux noirs vous crient l'inelligence. Du haut de son cheval gris, il m'apostrophe avec amabilité :
  « Bonjour, toi
  - Bonjour.
  - Je m'appelle Sélim.
  - Moi, Kapitan-Pacha.
  - Je le savais.
  - Par qui?
  - Un ami.
  - Il a dit du mal de moi?
  - Beaucoup de bien.
  - Tu es déçu?
  - Loin de là. La preuve, c'est que je passerai te voir.
  - Quand ça?
  - Une surprise... Tu n'attendras pas longtemps.


Reproduction interdite





ANNEXE


Kapitan-Pacha, by Jeanne de RECQUEVILLE
Editeur :   Hachette
A.S.I.N :   B003X7G36C
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia  Jeanne de RECQUEVILLE

Retour accueil

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 17:28

Le Chevalier des Touches by, Jules Barbey d'AUREVILLY



Présentation de l'Editeur


Un des épisodes les plus romanesques de la Chouannerie et le premier volet de cette « épopée normande » que Barbey d'Aurevilly songea toute sa vie à écrire. Après des débuts littéraires incertains, l'auteur des Diaboliques trouve sa voie au moment où il retrouve son enfance, Valognes, Saint-Sauveur-le-Vicomte, le milieu familial où il a été élevé dans la nostalgie d'une culture qui est morte en 1789. C'est cette quête proustienne d'un temps, d'un monde perdu qui, par-delà les exploits des héros, donne au Chevalier des Touches son étrange miroitement poétique. « Les Poètes, comme les Tortues, disait Barbey, portent leur maison sur leur dos, et cette maison, c'est le palais des premiers songes. »

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   Le Chevalier des Touches
Auteur :   Jules Barbey d'   AUREVILLY
Edition :   Gallimard      

Collection Folio numéro : 727  

Édition présentée,
établie et annotée
par Jacques Petit


Doyen de la Faculté des Lettres
de Besançon

Dépôt légal : 1er trimestre 1976.       Texte intégral

Cet ouvrage
a été achevé d'imprimer
sur les presses de l'Imprimerie Bussière
à Saint-Amand (Cher), le 16 février 1976.
N° d'édition 20524.
Imprimé en France.



Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
réservés pour tous les pays.

© Éditions Gallimard, 1976,
pour la présente édition revue et complétée


Reliure : Brochée; carton souple; illustrée couleurs en recto.
Illustration de Jean Alessandrini
Nombre de pages : 275         TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids : 170 grammes     Format : 105 x 175 mm
I.S.B.N : NON              Code Barre = EAN : NON

Livre épuisé chez l'Editeur



ANNEXE


Le Chevalier des Touches, by Jules Barbey d'   AUREVILLY
Editeur :   Gallimard (4 mars 1976)
Collection :   Folio
I.S.B.N-10 :   2070367274
I.S.B.N-13 :   978-2070367276
amazon

LIENS


Wikipédia
Jules Barbey d'AUREVILLY

Haut de page

Repost 0
Published by Laurent CONTAL - dans LIVRES
commenter cet article

Présentation

  • : Laurent CONTAL né à Mirecourt (Vosges)
  • : Châteaux Palais Portes Forts en cartes postales
  • Contact

Recherche